TRAFIC DES PORTS METROPOLITAINS ET D’OUTRE-MER

 

Avec 331.5 MT (hors avitaillement) le trafic global de marchandises des ports métropolitains en  2015  augmente  de  0.6% par rapport à celui de l’année précédente (329.6MT).

Le niveau du trafic total en 2015 s’explique par la progression du trafic des conteneurs au rythme de 1% pour atteindre 4.5 millions d’EVP, signe des effets positifs de la réforme des grands ports maritimes, notamment au Havre et à Marseille. Le vrac liquide observe également une nette augmentation de 2.5% principalement due à la croissance du trafic pétrolier (3.2%). Le vrac sec baisse de 1%.

Le trafic métropolitain représente 26.8 millions de passagers. Le nombre de croisiéristes se situe autour de 6 millions de passagers.

Les ports d'Outre-Mer représentent plus de  12.1 millions de tonnes de marchandises (4  GPM d’Outre-mer) et 1.9 millions de passagers.

 

Les ports maritimes de commerce

Ils voient transiter à peu près 85% des échanges maritimes extérieurs de la France en volume et 66% en valeur.

Ils peuvent être regroupés :

  • en ports d’Etat, avec les onze grands ports maritimes de métropole et d’outre-mer
  • en ports décentralisés de commerce et de pêche : une cinquantaine de ports relèvent des collectivités territoriales (depuis 1983 pour certains, 2007 pour les autres) et sont très majoritairement concédés ou délégués à des  CCI. Ces ports traitent 71.4MT de marchandises, 20.2 millions de passagers et environ 200 000 tonnes de produits de la pêche.
  • en ports autonomes des territoires d’Outre-mer (Polynésie et Nouvelle Calédonie)

 

Les ports de pêche - Trafic 2016

Tonnage Total place portuaire : 236 KT dont 203 KT vendues sous hall à marée.

Valeur Totale place portuaire : 749 964 Keuros dont 677 017 Keuros vendus sous hall à marée.


Documents à télécharger