Le port de Bayonne est avant tout un port vraquier et généraliste dont les principaux trafics sont constitués de bois (1er port européen en 2010), maïs, engrais, produits sidérurgiques, produits chimiques, hydrocarbures, pétrole brut et soufre, avec un trafic en 2014 de 2,6 millions de tonnes.

Tous ses terre-pleins sont embranchés fer et il a été le premier port triplement certifié Qualité-Sécurité-Environnement depuis 2006.

La Chambre de Commerce et d'Industrie Bayonne Pays Basque est concessionnaire du Port de Bayonne jusqu’au 31/12/2023.

La CCI Bayonne Pays Basque assure notamment :

  • la gestion des « superstructures » (outillages publics, terre-pleins et hangars) : aménagement, entretien, exploitation, développement,
  • la mise en œuvre et le financement du dragage,
  • le remorquage (confié à un opérateur privé),
  • l'entretien et le développement des voies ferrées,
  • la promotion et la gestion de l'outil économique.

Le port de Bayonne, industriel et commercial s’étend sur quatre communes de l’estuaire de l’Adour : Bayonne, Anglet, Boucau (du département des Pyrénées Atlantiques) et Tarnos (du département des Landes).

Stabilité du trafic du Port de Bayonne en 2014

Le trafic en 2014 s’établit à 2 602 433 tonnes, stable par rapport à l’année 2013.

Certains trafics nous permettent d’envisager une reprise d’activité, notamment en ce qui concerne la filière bois puisque la tendance commence à s’inverser dès 2014. En effet, les ressources disponibles suite à la tempête de 2009 étant quasiment épuisées, l’import du bois s’avère nécessaire.

Les trafics de vracs solides, quant à eux, progressent, comme le maïs avec plus de 28% par rapport à l’année précédente et une prévision au moins aussi bonne pour 2015, le quartz qui repart à la hausse avec +20% cette année, le maintien des engrais à un niveau soutenu avec près de 500 000 tonnes, et un nouveau trafic de coke de pétrole en 2014 (36 539 tonnes) qui devrait progresser sur 2015.

Perspectives

L’année 2014 a été l’année préparatoire de grands projets déjà initiés avec notamment :

  • l’Opérateur Ferroviaire de Proximité qui devrait aboutir en 2015 avec de nouveaux services proposés aux industriels régionaux qui participent activement à sa mise en place (prise de participation au capital et garantie de volumes transportés) ;
  • la construction de la drague, qui permettra d’améliorer les conditions de navigation tout au long de l’année et une meilleure efficacité des clapages sur les plages d’Anglet. L’assemblage du navire est en cours et la livraison programmée pour septembre 2015.
  • la confirmation du démarrage de l’activité du laminoir des Landes qui devrait être effective en fin d’année et permettre de voir transiter par le port de Bayonne les premières brames d’acier second semestre 2015.

Emplois

Avec 1 000 emplois directs et 2 500 emplois induits, il continue par son importance à participer à l’histoire et à l’actualité économique de Bayonne et sa région.

Qualité

Le port de Bayonne est  le premier port de France à avoir disposé de la triple certification « Qualité Sécurité Environnement » depuis 2006.

Les installations du port de Bayonne 

  • 6,5 km de l’embouchure au 1er pont
  •  145 ha de terre-pleins
  •  245 ha de plan d’eau
  •  3000 m de quai (environ)

Localisation

Photos
Videos