Depuis le 1er janvier 2013, la Guyane s’est doté d’une nouvelle institution portuaire dénommée «  Grand Port Maritime de la Guyane ». Cet établissement public de l’Etat a été créé par décret du 1er octobre 2012, étendant ainsi la réforme portuaire de 2008 aux quatre départements d’outremer.

Les activités du GPM-Guyane se développent sur deux sites portuaires stratégiques :

  • Le port de commerce de Dégrad des cannes, d’une superficie de 23 hectares, est implanté dans la commune de Rémire-Montjoly. Il est équipé d’un terminal conteneurs avec 3 quais dont un poste roulier, de deux appontements minéralier et pétrolier.  Il reçoit plus de 90% des marchandises importées en Guyane.  En amont de ces installations de commerce, une zone de plaisance de 2 hectares équipée de 50 anneaux sur pontons flottants accueille des unités de plaisance.

 

  • Le port de Pariacabo, situé à kourou, traite essentiellement du fret spatial relatif aux lanceurs Ariane, Soyouz et Vega ainsi que du fret des hydrocarbures destiné à la population du  Centre-littoral et de l’Ouest de la Guyane. Le GPM-Guyane, propriétaire des quais et du domaine maritime de ce port, en a confié l’exploitation au Centre National d’Etudes Spatiales dans le cadre d’une autorisation d’outillage privé avec obligation de service public.  

Le GPM-Guyane a approuvé, en mars 2015, son Projet Stratégique 2014-2018 et poursuit sa réflexion stratégique à long terme sur la mise en œuvre d’un port offshore à l’horizon 2030.

Localisation

Photos
Videos